Les frontières (trans)nationales de la politique sociale

Samstag, 6. Februar
15:00 bis 17:30 Uhr
Raum 115

Que ce soit au niveau de la citoyenneté sociale ou des institutions qui structurent la politique sociale, le développement séculaire de l'Etat social au 20e siècle est souvent compris comme le résultat d'un processus progressif, et quasi inéluctable, vers la "nationalisation". Les analyses portant sur les différentes trajectoires "nationales" tendent ainsi à négliger non seulement la persistance et l'intégration des politiques sociales infra-nationales (locales ou régionales), mais aussi les interactions qui se tissent entre les différents pays développant en même temps des politiques sociales. L'Etat social "national" forme ainsi un ensemble plus poreux qu'il ne semble au premier abord.

Ce panel propose de rassembler des papiers qui interrogeront les multiples croisements entre le niveau (infra-)national, international et transnational des politiques sociales. Notre but est de discuter non seulement des phénomènes de diffusion, d'apprentissage, d'influence réciproque, voire d'adoption et de rejet de "modèles" et d'idées, mais aussi de réfléchir aux temporalités de ces échanges au cours du 20e siècle. En d'autres termes: est-il possible d'identifier des périodes historiques particulièrement propices à ces croisements? Quels sont les facteurs permettant d'expliquer l'intensité (ou le manque d'intensité) de ces "passages de frontières" en matière de politique sociale?

Verantwortung

ReferentInnen

Referate