Influences régionales et internationales sur la création du système suisse d'assurance chômage au débout du 20ème siècle

En 1924, en adoptant une première loi de financement public des caisses de chômage existantes, gérées principalement par les syndicats, les autorités suisses se réfèrent explicitement au système élaboré par la ville belge de Gand. Des modèles similaires développés dans divers pays sont souvent cités en exemple par les parlementaires et les principaux acteurs politiques de l’époque. Le choix de ce système est également fortement influencé par le développement des caisses de chômage syndicales, les premières expériences de caisses publiques et les quelques mesures cantonales et communales de soutien aux caisses de chômage. Mais, contrairement à ce qui se passe dans d’autres pays, dont la Belgique, le choix est fait au niveau fédéral de financer davantage les caisses publiques et paritaires au détriment des caisses syndicales. Une inégalité qui se retrouve également dans les législations cantonales adoptées à la suite de la loi fédérale. Dans cette contribution nous analyserons les influences internationales et régionales, mais également comment les rapports de force au plan national donnent une réinterprétation toute helvétique du système de Gand qui va marquer le développement de l’assurance chômage en Suisse.

ReferentIn(en)