Evolutions du travail transfrontalier et évolutions de la figure du frontalier : une perspective diachronique vue de la France de l’Est

Cette communication vise à mettre en perspective les flux de travailleurs frontaliers issus de la France de l’Est et employés dans les pays voisins (Belgique, Luxembourg, Allemagne et Suisse), en tenant ensemble les évolutions de ces flux depuis les années 1970 et celles de leur prise en compte collective, à la fois du point de vue des pouvoirs publics, des organisations syndicales et de regroupements ad hoc de défense des frontaliers. A ce titre, c’est la diversité concurrente des perceptions de la figure du frontalier que l’on aborde, à la fois dans une perspective diachronique et en fonction des échelles d’appréhension, c’est-à-dire les contextes régionaux, les relations bilatérales, et le lien à l’évolution de la construction européenne, y compris pour les migrations pendulaires France-Suisse, sachant que la posture du frontalier relève d’une pluralité de normes qui ne coïncident pas pleinement, expliquant la tension permanente entre une lecture d’opportunisme ou de fragilité en entre-deux.

ReferentIn(en)