Radio et promotion du tourisme helvétique (1931-1958): De la propagande touristique à la diplomatie culturelle

Dès ses premiers pas, la radiodiffusion est intimement liée au secteur touristique. Durant les années 1930, l'industrie du tourisme helvétique est frappée de plein fouet par la crise économique mondiale. Il s'agit donc pour les professionnels de ce domaine d'intensifier et de rationaliser la propagande en l'orientant sur le marché national. A côté des moyens publicitaires habituels, ils placent alors de grands espoirs dans la radiodiffusion, qui s'institutionnalise en 1931 avec la création de la Société suisse de radiodiffusion (SSR). Après la Seconde Guerre mondiale et le repli du secteur touristique sur le marché national, la promotion touristique se tourne à nouveau vers l'extérieur. En cela, le Service suisse des ondes courtes (SOC), aïeul de Radio suisse internationale/swissinfo, répond à un besoin spécifique. Ce septième studio de la SSR destine ses émissions aux Suisses de l'étranger, mais également aux étrangers susceptibles de s'intéresser à la Suisse. Son mandat, qui a notamment pour objectif de mieux faire connaître la Suisse à l'extérieur, représente une nouvelle forme de propagande touristique. Celle-ci est associée à la diplomatie culturelle qui est devenue un axe stratégique de la politique extérieure suisse. Dans cette perspective, il est intéressant d'analyser comment les principaux acteurs du tourisme en Suisse envisagent les potentialités spécifiques du médium radiophonique dans la propagande touristique. Il s'agira également d'étudier quelle imagerie et quelles formes de modalités publicitaires sont privilégiées par ce vecteur, en prenant en compte le fait que la concession de la SSR interdit toute réclame directe.

ReferentIn(en)