Ville, frontières et changements des échelles de l’action publique : le cas des coopérations intercommunales et transfrontalières autour de l’agglomération de Strasbourg

Cette proposition interroge les recompositions en cours des périmètres urbains dans l’espace rhénan, en termes d’aménagement régional, de pratiques et de cultures politiques. L’agglomération de Strasbourg constitue une entrée féconde pour aborder les changements des échelles de l’action publique locale, à la fois entre France et Allemagne – ce qui restitue les enjeux présents dans une épaisseur historique (tradition de la Großstadt, modèles administratifs nationaux…) – et à l’heure de l’intégration européenne, dans un espace comme le Rhin supérieur qui s’en veut un " laboratoire ". Les frontières sont ici à la fois matérielles et symboliques, déplacées et redéfinies au sein du territoire. Les discours d’ouverture partagée à l’Europe peuvent ainsi être questionnés concrètement à partir des espaces urbains.

ReferentIn(en)