L’émergence des sociétés sportives strasbourgeoises au temps du Reichsland (1879-1914) : une anatomie politique de la frontière

La question de l’émergence des sports modernes à Strasbourg, dans le contexte particulier d’une société d’occupation – le Reichsland Elsass-Lothringen (Terre d’Empire d’Alsace-Lorraine) –, nous offre l’opportunité d’étudier in vivo l’institution d’une nouvelle frontière dessinée par le pouvoir allemand, ainsi que les résistances pratiques et symboliques qu’elle suscite. Tandis que les Prussiens travaillaient à la germanisation de l’Alsace et de la Lorraine annexées, à Strasbourg certains Vieux-Alsaciens créaient des poches de résistance culturelle – à l’instar de l’espace des sports –, où ils tentaient de défendre une " identité française " menacée. De la structure (le champ social) à la contre-structure (l’espace des sports), c’est donc toute une anatomie politique de la frontière, passée par les corps et (re)jouée dans ses usages, dont nous analyserons à la fois l’expérience et les enjeux.

ReferentIn(en)