Les " French doctors " et l’éthique médicale : Hippocrate en question ?

La guerre du Biafra suscite de nombreuses questions parmi les historiens de l’humanitaire. D’autres questions se posent à son propos, du point de vue de la déontologie et de l’éthique médicale, dans la mesure où, à cette occasion, les médecins français qui participent aux opérations de la Croix-Rouge et seront à l’origine de MSF mettent en tension le double serment par lequel ils sont engagés, celui qui les lie vis-à-vis de l’éthique traditionnelle de leur profession, et celui qui les lie aux normes déontologiques et au style discret de l’organisation qui les emploie. D’experts travaillant à l’ombre du conflit, ils quittent brusquement la neutralité sous laquelle ils sont censés opérer pour se transformer doublement en soignants et témoins pleinement actifs sur le terrain, articulant ainsi l’action médicale et le tapage médiatique. Cette communication examinera quelques-uns des enjeux de cette tension brusquement mise en lumière, dans le contexte des débats plus larges sur l’éthique qui agitent le monde médical des années 1960 et 1970.

ReferentIn(en)