La Suisse face à Cuba, au Chili et au Nicaragua (1959-1979): perceptions et représentations des phénomènes de dictature et de révolution en Amérique latine

Cuba, le Chili et le Nicaragua sont confrontés durant la deuxième moitié du XXème siècle au phénomène de la dictature. A la même époque, ces pays d’Amérique latine font l’expérience d’un changement révolutionnaire: révolution effective pour Cuba (1959) et le Nicaragua (1979), et une période réformiste mais perçue globalement comme révolutionnaire pour le Chili de l’Unidad Popular (1970-73). Tout en ayant leurs caractéristiques propres, les trois pays connaissent des expériences comparables.

Ces trois pays latino-américaines vivent ainsi des moments historiques intenses appelés à occuper une place privilégiée dans les médias occidentaux et, en conséquence, à susciter des réactions selon les différentes sensibilités présentes dans la société civile européenne, ainsi qu’en Suisse.

L’historiographie existante confirme qu’une partie de la société suisse s’est mobilisée par des actions concrètes de solidarité en faveur du Cuba révolutionnaire, du Chili de l’Unidad Popular et du Nicaragua sandiniste. En revanche, la droite helvétique et ses médias de référence diffusent une image relativement positive des dictatures réactionnaires tout en dénigrant les "régimes communistes" d’Amérique latine.

Le principal objectif de cette contribution est d’analyser les perceptions et les représentations helvétiques contemporaines de ces phénomènes. On analysera aussi bien la position de la Suisse fédérale que celle de la presse à grand tirage censée former l’opinion publique. De plus, elle se propose de mettre en lumière les frontières idéologiques réelles ou imaginaires internes de la Suisse face à ces pays latino-américains bouleversés par des dictatures et des révolutions.

ReferentIn(en)