Du zèle médical à l'absence de contrôle sanitaire. Usages et pratiques des contrôles sanitaires dans la migration portugaise vers la France entre 1957 et 1974

L’inspection sanitaire est un élément central des politiques migratoires. Les migrants sont considérés comme une force de travail qui doit être optimale. Les Etats d’accueil craignent un moindre rendement des travailleurs mais aussi la diffusion de maladies et les coûts inhérents à l’arrivée d’ " inaptes ". Pour les Etats de départ, il s’agit de protéger les migrants, en évitant qu’ils soient rapatriés ou qu’ils ne puissent supporter leurs futures conditions de travail. Dans le cas que nous étudierons, le discours de la protection des travailleurs a dissimulé une volonté de contrôle et de sélection des migrants. L’inspection sanitaire a été utilisée par l’administration comme un moyen de limiter l’émigration légale vers la France.

ReferentIn(en)