La paix territoriale entre Savoie et Habsbourg au début du XIVe siècle. La création d’une frontière et sa signification

En 1310, le comte de Savoie Amédée V donnait sa fille Catherine en mariage au duc Léopold de Habsbourg. En examinant l’abondant dossier documentaire qui rapporte cette alliance matrimoniale, on constate qu’il s’agissait en fait de l’amorce d’une paix territoriale entre les deux dynasties qui s’étaient affrontées durant la seconde moitié du XIIIe siècle pour le contrôle de la Suisse occidentale. Dans un premier temps, la contribution s’efforcera de préciser les zones attribuées à chacune des deux maisons princières, en mettant en évidence le rôle de pivot joué par la ville de Fribourg dans cette configuration et en portant une attention particulière aux modes de formulation de la notion de frontière. Seront envisagées dans un deuxième temps l’adéquation ou au contraire la non-coïncidence de la délimitation ainsi considérée avec des limites plus anciennes (diocésaines par exemple) ou qui se mettent en place à la même époque, comme la frontière linguistique.

ReferentIn(en)