L’usage des frontières dans les ligues anti-savoyardes en " Suisse occidentale "

Des découvertes documentaires récentes éclairent le mode de faire favori des ennemis de la Savoie au tournant des XIIIe et XIVe siècles : la constitution de ligues aux objectifs agressifs. Ces perspectives belliqueuses n’empêchent pas un grand soin à définir le territoire où se dérouleront les opérations, où tel ou tel participant est tenu d’agir ou de prodiguer des moyens. L’attention aux frontières doit quelque chose aux limitations des obligations militaires dans les chartes de franchises, mais aussi aux zones coutumières qui gagnent en netteté à la même époque. On doit sans doute postuler une vision de plus en plus territoriale des problèmes politiques.

ReferentIn(en)