La frontière du Pays de Vaud comme théâtre de la guerre lors du conflit entre la Savoie et Fribourg de 1448

La guerre de 1448 a été un événement fondamental dans l’histoire de Fribourg. D’une part parce qu’elle a déterminé la fin concrète de la présence habsbourgeoise en Suisse occidentale, d’autre part parce qu’elle a déclenché le processus qui a amené à l’immédiateté impériale de la ville et à son entrée dans la Confédération en 1481.

Dans mon exposé, je présenterai d’abord les causes qui sont à l’origine de ce conflit. Le but sera d’expliquer que ce furent les rapports mal gérés entre le gouvernement savoyard et la ville de Fribourg à causer la guerre, et non pas une rivalité entre les Savoie et la maison des Habsbourg, qui, à cette époque, n’avait plus vraiment d’ambitions dans l’actuelle Suisse occidentale.

Dans un deuxième temps, je m’intéresserai à la frontière nord-orientale du Pays de Vaud, qui a été le théâtre des opérations militaires menées par les troupes ducales, alliées avec Berne. Le réseau castral savoyard qui dominait la frontière du bailliage, symptomatique d’une forte conception étatique, a été en effet l’élément determinant de l’issue du conflit. En pouvant compter sur les châtellenies de frontière, abritant à partir de janvier 1448 plusieurs hommes d’armes provenant de tout le duché, l’armée ducale a pu emporter la victoire avec une série d’incursions dévastatrices dans les campagnes fribourgeoises. Il s’agira ainsi de rappeler les événements principaux qui ont caractérisé cette guerre et d’étudier le rôle de la frontière en tant que champ de bataille à la fin du Moyen-Age.

ReferentIn(en)